Foin ou paille : que donner à manger à son cheval ?

Comme tous les herbivores, le cheval a des besoins nutritionnels spécifiques. Pour avoir un cheval fort et en bonne santé, il est nécessaire de veiller à ce que son alimentation soit saine et de qualité. Comment bien nourrir son cheval ? Voici quelques conseils.

Besoin nutritionnel d’un cheval

Avant de nourrir son cheval, il est important de s’informer sur ses besoins alimentaires. D’abord, le besoin quantitatif dépend de sa physiologie, de ses conditions de vie et essentiellement de son activité physique. Un cheval de course, par exemple, a besoin de se nourrir plus que les autres chevaux. Le besoin qualitatif en revanche, est commun à tous les chevaux, qu’il soit jeune, vieux, etc. Pour une alimentation variée et équilibrée, il faut principalement nourrir son cheval d’herbes de pâturage. Ces dernières, si elles sont de qualité, contiennent les éléments nécessaires au développement du cheval. Cependant, le cheval a aussi besoin de se nourrir de fourrage comme le foin et la paille. Il est important de savoir que le foin est un ensemble d’herbes fauchées, souvent utilisé pendant la période d’hivers. Il conserve les éléments nutritifs et a donc plus de valeur nutritive pour le cheval. En revanche, la paille étant un ensemble de tiges, elle contient donc peu de cellulose et est peu nutritive.

À quelle fréquence ?

La ration journalière d’un cheval doit couvrir à la fois les besoins d’entretien et les besoins de travail d’un cheval. Ainsi, la quantité ingurgitée par jour varie d’un cheval à un autre selon son âge, son poids, sa race, sa taille, et le niveau d’activité physique. Pour bien nourrir son cheval, le mieux serait de fractionner les repas autant que possible. En effet, l’estomac du cheval est petit, ce qui fait qu’il se vide très vite. En d’autres termes, plus l’apport d’aliments est fractionné, plus cela convient à votre cheval. Entre-temps, n’oubliez pas d’hydrater votre cheval. Non seulement l’eau aide à la bonne digestion du foin et des herbes, mais elle est aussi un élément fondamental au fonctionnement de son organisme et est donc plus que nécessaire au développement de votre cheval.

Les compléments alimentaires pour chevaux

Pour assurer la qualité de l’apport alimentaire d’un cheval, il est possible de nourrir son cheval avec du foin ou de la paille en y ajoutant des compléments alimentaires. D’une manière générale, ils contiennent tous les éléments nécessaires au bon développement du cheval. Les compléments alimentaires sont surtout utilisés lorsque le cheval est en pleine croissance ou lorsque le cheval est vieux. Mais ils sont aussi utilisés pour renforcer les capacités physiques d’un cheval sportif. Toutefois, il est important de savoir bien choisir le type de compléments alimentaires adapté à votre cheval. Les produits de qualité sont à privilégier pour éviter tout risque d’indigestion, ou pire, d’intoxication alimentaire du cheval.

Les différents matériaux des licols pour chevaux
Comment reconnaître les différentes races de chevaux ?