Comment reconnaître les différentes races de chevaux ?

Savoir différencier les différentes races de chevaux est un atout considérable pour tout éleveur de cheval. Toutefois, cela nécessite beaucoup d’attention, de l’analyse et un minimum de connaissances sur les différentes races. Découvrez comment reconnaître les races de chevaux.

Les différentes races de chevaux

Actuellement, on compte plus d’une centaine de races de chevaux dans le monde. Cette multitude de race est due aux différents croisements qu’ils soient naturels ou provoqués par l’homme. Le cheval Arabe, le pur-sang anglais et le Karabair sont parmi les races les plus connues et les plus fréquentes du monde. Connaitre les races de chevaux est primordial pour les parieurs, les agriculteurs et les personnes qui pratiquent l’équitation. Certaines races sont par exemple parfaites pour les courses, le sport et l’endurance tandis que d’autres sont plus adaptés au dressage, au loisir, au travail, etc. Ainsi, la détermination des races de chevaux permet à l’acheteur ou au propriétaire de connaitre leur usage. D’autre part, la nutrition et les besoins alimentaires du cheval sont également liés à sa race. De ce fait, toutes les personnes qui souhaitent garder leur cheval en pleine forme et en bonne santé doivent essentiellement se renseigner sur les races de chevaux.

Observer la morphologie d’un cheval

La morphologie est un des signes les plus évidents pour reconnaitre les races de chevaux. Il s’agit de la taille, la forme de la tête, les caractéristiques des membres du corps et la largeur des hanches et des épaules. Il est également possible de se référer sur la ligne du dos l’encolure ou encore sur la silhouette pour reconnaître facilement les races de chevaux. Particulièrement pour la taille, elle différencie les chevaux des différentes races comme le poney, les chevaux de trait, et les chevaux de selle. L’étude de la taille peut révéler si le cheval est hypométrique ou de petite taille, eumétrique c’est-à-dire de taille moyenne ou hypermétrique lorsque sa taille est relativement élevée. Certains spécialistes se basent aussi sur l’hippologie pour reconnaître les races de chevaux. Ils se concentrent sur les différentes caractéristiques externes du cheval notamment la couleur, les taches et la répartition de leur robe. Quant à l’étude morphologique globale, il suffit d’attribuer une forme géométrique spécifique à chaque cheval pour déterminer sa race. Au pur-sang anglais, par exemple, est attribué le carré parfait.

La provenance du cheval

Même si la provenance d’un cheval peut s’entremêler suite aux modifications génétiques, il est toujours possible de reconnaître les races de chevaux en se basant sur sa provenance. En effet, les conditions environnementales et les techniques d’élevage contribuent dans l’évolution de la morphologie du cheval. Or, chaque pays a son propre climat et ses propres techniques d’élevage à savoir la nutrition, le temps d’exercice, etc. Ainsi, la plupart des pays du monde détiennent au moins une race spécifique de cheval propre à lui. Parmi les races françaises les plus connues, on compte le Corse, l’Auvergne, le Castillonnais, le Camargue qui ont certaines caractéristiques similaires, parfaits pour reconnaître leur race.

Les différents matériaux des licols pour chevaux
Aider sa monture à sociabiliser avec les autres chevaux : les gestes simples